Infos thèses

Normes d’encadrement des thèses

Lors de sa réunion du 2 septembre 2008, le Collège des écoles doctorales de Paris 1, en accord avec les recommandations nationales et internationales a décidé à l’unanimité de proposer au Conseil scientifique les dispositions suivantes :

  • Les autorisations d’inscription en thèse doivent être avalisées par le Conseil de l’École doctorale concernée
  • Dès septembre 2009 un Enseignant Chercheur HDR accrédité dans une école doctorale ne pourra accepter plus de 5 nouveaux doctorants par année ;
  • A compter de la rentrée 2013 le nombre maximum de thèses inscrites par un directeur de thèse ne pourra excéder 15.

Durée des thèses

En ce domaine la politique de l'ED APESA a fait l’objet de nombreux débats lors de ses conseils. Il a été décidé à la fois de prendre en considération la durée de trois années d’études acquise avec le Doctorat (arrêté du 26 août 2006), mais aussi de considérer que la durée requise pour élaborer une recherche en SHS et soutenir une thèse de doctorat dans ce secteur devait être adaptée.

Dès l’inscription des doctorants puis tout au long de leur parcours, il leur est rappelé que La durée réglementaire de préparation de la thèse de doctorat est de 3 ans et que, contrairement à une idée répandue, aucune année d'interruption ne peut être accordée ni par la commission des thèses ni par le conseil de l’École doctorale.

Lorsqu’un doctorant s'inscrit en thèse, cette inscription déclenche en même temps le décompte des années. D1, D2, D3.

Dérogations

À la fin de troisième année de recherche (D3) l'étudiant qui n’a pas encore soutenu ou qui n’est pas sur le point de soutenir entre dans le dispositif des dérogations. L’attribution des dérogations est traitée par la commission des thèses puis validée par le conseil de l’ED.

Les dérogations pour les années D3+1 et D3+2 sont en général accordées si le doctorant est réellement productif, notamment s’il participe aux séminaires doctoraux et aux ateliers du parcours doctoral, enfin s’il présente un état d’avancement de la recherche satisfaisant.

La dérogation pour l’inscription en année D3+3 est étudiée dans le détail. Si le doctorant n'est pas assez productif par rapport aux critères établis par la commission des thèses, la dérogation n'est pas accordée.

La dérogation pour l’année D3+4 n’est accordée que très exceptionnellement après examen attentif du parcours du doctorant et prise en compte des problèmes de santé ou professionnels, le doctorant doit impérativement soutenir dans l'année académique en cours.

Aucune dérogation n’est accordée au-delà.

Cette rigueur accrue dans la politique de réinscription en thèse traduit la volonté de se rapprocher de l’objectif de trois années, préconisé par le ministère (arrêté du 26 août 2006). Toutefois, la durée moyenne des thèses en SHS étant de cinq ans, il est demandé aux directeurs de recherche et aux doctorants de veiller à construire des programmes de recherche réalisable dans la durée prescrite.

Durée de la thèse et contrat doctoral

L’exigence de maîtrise de la durée la thèse est d’autant plus forte si le doctorant bénéficie d’un contrat doctoral ou d’une bourse.
Dans ces cas, le doctorant doit viser une soutenance au plus tard à la fin des quatre premières années de recherche.
Ces nouvelles pratiques s’inscrivent dans la ligne des décisions de l’université et du Collège des écoles doctorales qui les a confirmées lors de sa réunion du 2 septembre 2008.

Réseau CAM (Création, Arts et Médias)

L’ED APESA est membre fondateur et membre du conseil du Réseau interuniversitaire d'écoles doctorales Création, Arts et Médias" ou "CAM" qui en juin 2012 comportait 12 ED françaises.

Il appuie les écoles doctorales ou les structures comparables des Établissements dans leurs actions. Dans le respect des spécificités des différentes écoles doctorales ou structures comparables, le Réseau a pour mission de contribuer à des réalisations qui constituent des plus values par rapport aux missions des ED. Il est chargé de favoriser la mutualisation des ressources et moyens pour la formation des doctorants, les échanges de doctorants, au sein de plusieurs Établissements fondateurs ainsi que la mise en place de cotutelles ou codirections entre les différents Établissements fondateurs.

Le Réseau contribue notamment à :

  • la mise en relation avec les partenaires publics ou privés du Réseau en vue de la mise en place de collaborations pour la recherche doctorale et pour la valorisation des résultats de la recherche des doctorants et des docteurs ;
  • l’insertion professionnelle des docteurs ;
  • l’attribution de prix de thèse ;
  • la promotion des échanges entre les doctorants des différents établissements et des bonnes pratiques en matière d'encadrement doctoral et d’insertion professionnelle des docteurs.

 

Le Conseil du réseau a pour mission pédagogique d’offrir un éventail de formations et une ouverture vers l’extérieur sur la base des projets spécifiques de chaque ED. Les différents enseignements, localisés dans les Établissements fondateurs ou dont ces derniers externalisent et dirigent l’organisation, permettent de proposer des formations doctorales complémentaires à celles des autres Écoles Doctorales. L’objectif est d’offrir aux doctorants la possibilité de choisir une formation à la carte leur permettant, d’une part d’élargir leur formation scientifique (en vue de l’adapter à leurs travaux de recherches en cours, mais également à leur projet d’orientation) et, d’autre part, d’être aidés pour la préparation de leur insertion professionnelle. Des activités conjointes peuvent être mises en place le cas échéant sur la base de mutualisation de moyens et de compétences.

 

Le Conseil s’appliquera à apporter aux futurs docteurs :

  • des formations labélisées Réseau ;
  • des dispositifs innovants de recherche et d’insertion professionnelle ;
  • des moyens de diffusion de l’information et d’échange de bonnes pratiques.

 

En 2012, le conseil du Réseau a lancé, le prix de thèse du Réseau interuniversitaire d'écoles doctorales Créations, Arts et Médias (CAM) qui est destiné à récompenser et à valoriser une thèse de très grande qualité soutenue durant l'année 2011. Le prix est attractif : la thèse primée sera éditée aux éditions de L'Harmattan, dans la collection Arts & Médias, dirigée par Catherine Naugrette.